Quand passer de la FIV avec ses ovules au don d'ovules ?

Retour à la liste

Quand passer de la FIV avec ses ovules au don d'ovules ?

Y a-t-il un seuil d'âge au-delà duquel les femmes devraient commencer à choisir le don d'ovocytes plutôt que la FIV avec leurs ovocytes ? Si non, de quoi dépend la décision de traitement ? Vous vous êtes peut-être déjà posé ces questions. L'âge influence certainement ce choix, mais ce n'est pas le seul facteur à prendre en compte. 


Les médecins recommandent le don d'ovocytes lorsque les femmes ne sont plus capables de produire des ovules mûrs et sains. Les variables qui peuvent avoir un impact sur ce choix sont diverses. L'âge joue un rôle crucial dans la fertilité. Chaque femme naît avec ses ovocytes, et elle puisera dans cette réserve ovarienne tout au long de sa vie reproductive. Cela implique que les ovules vieillissent en même temps qu'elle et que leur qualité diminue avec le temps. Les ovules atteignent généralement leur qualité optimale entre 20 et 30 ans, et leur qualité est généralement bonne jusqu'à 35 ans et acceptable jusqu'à 40 ans. Après cet âge, il est généralement assez difficile de tomber enceinte avec ses propres ovocytes. Toutefois, il ne s'agit là que de chiffres moyens et non de seuils établis. La situation de chaque femme doit être analysée attentivement par les médecins pour comprendre si la FIV avec ses propres ovocytes est encore une option envisageable ou non. 


D'autres facteurs influençant le choix peuvent être une réserve ovarienne prématurément faible, un autre diagnostic comme l'endométriose ou une intervention chirurgicale. La réserve ovarienne n'est pas seulement une question de quantité d'ovocytes, mais aussi de qualité. Bien que celle-ci soit difficile à estimer, elle évolue généralement avec l'âge de la patiente, bien que dans des directions opposées, comme expliqué ci-dessus. 


Les médecins recommandent donc le don d'ovocytes aux patientes dont la réserve ovarienne est faible, dont les ovaires ne réagissent plus à la stimulation ou qui ont déjà absorbé plusieurs cycles de FIV avec des résultats défavorables. Malheureusement, la FIV avec ses propres ovocytes n'aboutit pas toujours à des résultats positifs. En cas d'échec répété de l'implantation ou de fausses couches répétées avec 3 tentatives de FIV ou plus, il est probablement temps d'envisager des solutions alternatives. 


Che Unica, nous comprenons que le passage au don d'ovocytes peut être plus difficile pour certaines patientes que pour d'autres. Cependant, trouver un équilibre entre la santé mentale et la santé physique est crucial pour le succès de tout traitement de FIV. C'est pourquoi nous offrons aux couples la possibilité de consulter un psychologue. Les patients venant de l'étranger peuvent également choisir d'avoir des consultations dans leur pays d'origine, à proximité de leur domicile. Dans le cadre de notre approche holistique de la fertilité, nous avons décidé de nous associer à des experts dans différentes zones géographiques afin de garantir que les patients puissent obtenir le soutien dont ils ont besoin à tout moment.

Articles Liés

Contactez nous