La présentation des méthodes

Unica vous propose les méthodes les plus modernes et les plus efficaces pour réussir votre grossesse.

Découvrez-les maintenant et discutez-en avec nos médecins à la clinique. Nous serons ravis de vous aider à choisir la méthode la plus appropriée.

Les méthodes pour tomber enceinte

Trois types de procédures existent pour arriver à une grossesse réussie et la plus appropriée sera sélectionnée en fonction des facteurs spécifiques qui empêchent la grossesse naturelle. Notre médecin examinera votre situation et ensemble vous choisirez la procédure qui résoudra votre problème.

IIU

L´insémination intra-utérine (IIU)

L´insémination intra-utérine est la technique de traitement de la stérilité la plus ancienne et la plus simple. Elle exige néanmoins deux conditions: des spermatozoïdes sains chez l´homme (normospermie), et des trompes passables avec une ovulation prouvée chez la femme.

En savoir plus sur la méthode IIU

FIV

La fécondation in vitro (FIV)

Il s´agit d’une méthode de micromanipulation en laboratoire hautement spécialisée par laquelle les spermatozoïdes recueillis sont ajoutés aux ovocytes prélevés dans un liquide médiateur spécifique. Les spermatozoïdes pénètrent l’ovocyte par eux-mêmes et c’est donc le hasard qui décide quel spermatozoïde pénètrera l’ovocyte.

En savoir plus sur la méthode FIV

ICSI

L´injection intra cytoplasmique de spermatozoïdes (ICSI)

La méthode ICSI appartient aux techniques les plus modernes et fiables. Lors de l’ICSI nous choisissons un spermatozoïde de bonne qualité et l´injectons directement dans le cytoplasme de l´ovocyte.

En savoir plus sur la méthode ICSI

Les combinaisons possibles de fécondation par des méthodes auxiliaires

Les techniques spéciales de sélection des spermatozoïdes IIU FIV ICSI
PICSI      
IMSI      
MACS      
Les méthodes pour monitorer le développement sain de l´embryon
EmbryoScope      
PGS/DGP      
Les meilleures méthodes pour le transfert de l´embryon dans l´utérus de la mère
LAZT      
ISMT      
SPI      
Les méthodes pour recueillir les spermatozoïdes
LAISS      
MESA      
TESE      
La possibilité de cryopréserver les embryons pour un futur transfert      

Les méthodes auxiliaires

Les techniques spéciales de sélection des spermatozoïdes

  • Sélection fonctionnelle des spermatozoïdes (PICSI) 

    La méthode PICSI profite du fait que la zone pellucide, l´enveloppe qui entoure la partie centrale de l´ovocyte, contient de l´acide hyaluronique et que les têtes des spermatozoïdes sains ont un récepteur pour cet acide.

    On utilise donc cet acide comme un aimant qui attire les spermatozoïdes sains, appropriés pour une fécondation ultérieure.
    Lors de l’ICSI, les spermatozoïdes sont choisis selon leur morphologie et leur mouvement. PICSI permet d’ajouter à ces critères la sélection des spermatozoïdes avec un équipement génétique (DNA) optimal. PICSI est recommandée aux patients ayant un spermogramme peu favorable ou aux patientes qui ne sont pas tombées enceintes lors des cycles précédents, et également aux couples ayant un taux de fertilité bas ou une mauvaise qualité d’embryons.

  • Monitoring par microscopie (IMSI)  

    Le critère le plus important de la qualité du spermatozoïde est sa morphologie, c’est-à-dire son apparence. C’est pourquoi un microscope capable d´agrandir l´image du spermatozoïde jusqu’à 6000 fois a été développé.

    Un spermatozoïde normal se déplace progressivement et disparaît donc rapidement du champ de vision d´un microscope avec un tel agrandissement. C’est pourquoi une technologie informatisée nous permet d’enregistrer les images des spermatozoïdes et d’effectuer un examen détaillé de leur morphologie.
    L’utilisation de ce microscope (méthode IMSI), est recommandée aux patients ayant un spermogramme montrant un pourcentage élevé de spermatozoïdes de forme pathologique où ceux ayant peu de spermatozoïdes mobiles (voir uniquement immobiles). Elle est recommandée aussi aux patientes ayant une mauvaise qualité d’ovocytes et surtout dans les cas d’échecs répétitifs des cycles précédents. Les spermatozoïdes ainsi choisis sont ensuite utilisés pour la fécondation par la méthode ICSI – l´injection directe dans l´ovocyte.

  • Séparation magnétique de cellules (MACS)  

    La sélection des spermatozoïdes par élimination de ceux en état de mort cellulaire appartient aux techniques innovatrices et non-invasives de sélection de spermatozoïdes. MACS est une technique qui permet la sélection immuno-magnétique des spermatozoïdes sains et les meilleurs pour la fécondation de l’ovule en les séparant de ceux qui ont des marqueurs apoptotiques, destinés à mourir.

    La technique MACS se base sur l´utilisation de particules colloïdales magnétiques.
    À travers l´utilisation d´un intense champ magnétique, les spermatozoïdes marqués (altérés) sont retenus par leur union avec les microsphères dans la matrice et éliminés de l´échantillon.

    La technique se base sur l’utilisation de quelques particules colloïdales magnétiques d’environ 50 mm de diamètre (Microbeads) unies à l’Annexine V se joignant aux anticorps spécifiques de la phosphatidylsérine. Ainsi, les spermatozoïdes altérés présentant cette translocation dans la membrane s’uniront à ces microsphères. À travers l’utilisation d’un intense champ magnétique, les spermatozoïdes marqués seront retenus par leur union avec les microsphères dans la matrice d’une colonne, réalisant de cette façon la séparation physique des spermatozoïdes.

    La méthode est donc basée sur une capture sélective des cellules apoptotiques, c´est a-dire des cellules inutiles ou défectueuses que l´organisme lui même éliminerait par la mort cellulaire programmée – apoptose. Malheureusement, les techniques de FIV classiques ne détectent pas nécessairement ces cellules. Pourtant, la méthode MACS est si sensible qu´elle permet de retenir les spermatozoïdes marqués par une apoptose seulement précoce, donc ceux qui ne présentent pas d´anomalies visibles, ayant la membrane externe encore intacte, mais dont la composition est défectueuse. MACS se concentre sur l´élimination de ces cellules.

    Les spermatozoïdes sélectionnés démontrent une meilleure mobilité, ainsi que fragmentation de leur ADN. La probabilité de la fécondation par ces spermatozoïdes est donc supérieure.

    Cette méthode est récommandée aux hommes dont les spermatozoïdes présentent une fragmentation de ADN élévée, présentant des translocations chromosomiques, exposés à l´influence des radicaux libres, de la fumée, à température testiculaire élévée, exposés à certaines substances chimiques (certains médicaments, fumée des cigarette), au stress; ou aux hommes d´âge plus élevé ayant connu des échecs lors de FIV à plusieures reprises.

Les méthodes pour monitorer le développement sain de l´embryon

  • EmbryoScope  

    Cette méthode nous permet d´identifier l´embryon véritablement en bonne santé.

    Cette technologie est basée sur l´observation non invasive du développement des embryons, et nous permet, grâce aux caméras microscopiques, de voir le développement des embryons 24h/24h, tout au long de la culture prolongée de 5 jours, et d’évaluer chaque phase du développement. Ainsi la probabilité d´une grossesse réussie augmente considérablement, dès le premier transfert.

    De plus, l´EmbryoScope offre les meilleures conditions au développement des embryons. Ces derniers sont observés tout au long de leur culture prolongée et leur environnement n´y est jamais compromis. La sélection des embryons à l´aide de l´EmbryoScope permet de renforcer au maximum la probabilité d´une grossesse réussie même dans le cas du transfert d´un seul embryon, ce qui diminue le risque d´une grossesse multiple.

  • Diagnostic préimplantatoire génétique (PGS/DGP)  

    Le PGS – dépistage génétique préimplantatoire - consiste à recueillir quelques cellules du trophectoderme de l´embryon au stade blastocystaire qui sont ensuite soumises au diagnostic. Le recueil est effectué de manière très prévenante à l´aide d´un laser. Grâce au laser OCTAX NaviLaseTM il est possible de recueillir ces cellules et effectuer l´examen génétique des embryons pour tous les chromosomes. Ainsi, la probalilité de réussite du cycle FIV augmente considérablement et le risque d´une fausse couche est minimalisé. Combiner le laser le plus moderne et le dépistage génetique des embryons pour tous les chromosomes est actuellement une des méthodes les plus efficaces dans le domaine FIV.

    Pour les couples présentant un risque de transmission d´altérations chromosomiques ou de maladies monogéniques le diagnostique génetique préimplantatoire se présente souvent comme la seule option pour accoucher d´un enfant en pleine santé. Grâce au laser OCTAX NaviLaseTM il est possible de prélever des cellules des embryons et effectuer l´examen génetique ciblé à une anomalie génetique concrète.

Les meilleures méthodes pour le transfert de l´embryon dans l´utérus de la mère

  • L´éclosion assistée par laser sans contact (LAZT) 

    LAZT (Laser Assisted Zona Thinning) est la méthode qui permet d´affiner l´enveloppe de l´embryon, ce qui améliore sa nidation dans l´utérus.

    L’ovocyte est recouvert d’une enveloppe élastique externe appelée la zone pellucide. Cette enveloppe couvre également l’embryon en développement. Avant que l’embryon s’implante dans la muqueuse utérine, il faut qu´il se “libère” de son enveloppe et ce processus est appelé l’éclosion. En facilitant la procédure de l´éclosion, l´embryon entre plus facilement en contact avec les cellules de l´utérus – le lieu de sa nidation.

    Lors de l´éclosion assistée par laser, l´embryon ne peut pas être endommagé. L´utilisation du laser sans contact présente de nombreux avantages par rapport à l´éclosion classique – la zone de protection et l´intérieur de l´embryon restent intactes. Cette méthode est appropriée à tous les couples car il s´agit d’une méthode annexe qui facilite l‘implantation de l´ovocyte fécondé, augmentant la probabilité d´une grossesse réussie.

  • Liquide de préparation (ISMT)  

    Le taux de réussite peut être augmenté si le tissu utérin (endomètre) est préparé a l’adoption du blastocyste (embryon en cours de développement) en utilisant le liquide spécial ISM (Implantation Support Medium).

    La méthode IMST peut être seulement utilisée lors d’une culture prolongée.

    Au cours d´une grossesse physiologique, naturelle, l´ovocyte fécondé (l´embryon) „voyage“ par les trompes vers l´utérus, où la nidation a lieu au 5e jour après la fécondation. Au fur et a mesure de ce processus l’embryon «communique» avec son environnement par des substances médiatrices, qui préparent à l’avance l’endomètre à l’adoption de l’embryon. Par la méthode ISMT, le deuxième ou troisième jour après la ponction ovarienne, un liquide spécial (IMS) est injecté dans l’utérus sans douleur. Ce liquide contient des médiateurs qui communiquent les mêmes messages que lors du processus naturel. Ainsi, l´endomètre se prépare à la nidation, et, cinq jours après la ponction, le transfert embryonnaire dans l´utérus est effectué. La méthode IMST permet d’augmenter le taux de réussite d’à peu près 20 %.

  • Injection du liquide séminal (SPI)  

    Pour que l´embryon, qui de moitié contient la base génétique du père (donc une information “étrangère“ ), ne soit pas rejeté, l´organisme de la mère doit créer une immunotolérance des cellules embryonnaires.

    La nidation des embryons (l´implantation) dans l´endomètre est un processus compliqué. Il peut être néanmoins facilité par l’injection de liquide séminal, éjaculat sans spermatozoïdes, qui, en grande partie, consiste des substances produites par les vésicules séminales et la prostate. Certaines substances contenues dans le liquide séminal, telles que les médiateurs TGF et interleukine, ont un impact positif sur les réactions immunologiques et renforce la probabilité d’adoption de l’embryon.

    La centrifugation de l´éjaculat, effectuée le jour de la ponction ovarienne, permet de séparer les spermatozoïdes du liquide séminal. A peu près 0,1 ml du liquide est injecté par un fin cathéter sans douleur dans le col de l´utérus, et les spermatozoïdes sont utilisés pour la fécondation des ovocytes prélevés.

Les méthodes pour recueillir les spermatozoïdes

  • Laser-Assisted Immotile Sperm Selection (La LAISS)  

    La LAISS (Laser-Assisted Immotile Sperm Selection) est une méthode qui permet, par laser, d‘identifier les spermatozoïdes viables immobiles.

    Grâce au laser, il est possible de sélectionner pour la fécondation un spermatozoïde sain alors que tous les spermatozoïdes sont immobiles dans le sperme du patient, comme dans le cas d´ asthénozoospermie sevère ou après une extraction chirurgicale des spermatozoïdes par la méthode TESE et MESA.

  • Micro extraction de spermatozoïdes testiculaires (MESA)  

    Cette procédure s’utilise dans le cas d’absence de spermatozoïdes dans le sperme.
    Par cette méthode, il est possible de recueillir les spermatozoïdes dans l’épididyme et ensuite de les injecter dans les ovocytes par ICSI. La MESA est effectuée à notre clinique par un chirurgien-urologue sous anesthésie complète du patient.

    La méthode MESA est donc appropriée pour les patients ayant une concentration de spermatozoïdes extrêmement basse, une morphologie anormale des spermatozoïdes ou des spermatozoïdes ayant une déformation congénitale. Elle est peut être également appropriée pour les hommes ayant subi une vasectomie.

  • Obtention de spermatozoïdes dans le tissu testiculaire (TESE)  

    Cette méthode permet d’obtenir des spermatozoïdes directement dans le tissu testiculaire si même l’épididyme ne renferme pas suffisamment de spermatozoïdes.
    La procédure TESE, de même que MESA, est effectuée par un chirurgien-urologue spécialisé sous anesthésie complète. Après avoir extrait les spermatozoïdes directement du tissu testiculaire, ces derniers peuvent ensuite être utilisés pour féconder des ovocytes par ICSI.

    De même que la méthode MESA , la méthode TESE est appropriée aux patients ayant une concentration de spermatozoïdes extrêmement basse, une morphologie anormale des spermatozoïdes ou des spermatozoïdes ayant une déformation congénitale . Elle est peut être également appropriée pour les hommes ayant subi une vasectomie.

 

Nous sommes ici pour vous

Besoin de plus d´informations? Votre coordinatrice répondra à toutes vos questions et s’occupera de tout le nécessaire pour votre visite à la clinique.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus ainsi que des services adaptés à vos centres d'intérêts et pour nous permettre de mesurer l'audience. En savoir plus